BUKAVU     

 

Bukavuh="141" height="20" border="0" alt="Billet du jour" align="middle" name="MSFPnav1"> Breves Point sur l'actualité Au fil de l'histoire Chemins de la mission Activités Projets Galerie photo Livre d'or

 

Bukavu est une ville de la République démocratique du Congo située sur la rive sud ouest du Lac Kivu et la capitale de la province du Sud-Kivu. La ville compte environ 245 000 habitants, et quelques 250 000 autres dans la banlieue et les villages alentours.

De nombreux viols, massacres et crimes de guerre y ont été perpétrés entre 1996 et 2006 par les troupes des généraux rebelles du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD), essentiellement les généraux Nkundabatware et Mutebesi.

En 2004, la ville fut le théâtre de combats sanglants entre les rebelles et les troupes gouvernementales.

Bukavu a été fondée en 1901 par les autorités coloniales belges. Tout d'abord nommée Costermansville en l'honneur de Paul Costermans, elle accueillait une importante population européenne sous le régime colonial. En 1967, Bukavu fut le théatre d'une bataille opposant 600 sodats Kantangais et 170 mercenaires blancs aux 15 000 hommes du général Mobutu. Ces mercenaires, belges et français pour la plupart, étaient commandés par l'aventurier belge Jean Schramme. La bataille s'est soldée en novembre 1967 par la défaite des mercenaires et leur fuite vers le Rwanda.

En rapport avec le système éducatif congolais, Bukavu compte de nombreuses écoles primaires. Celles-ci accueillent les élèves âgés de 6 à 12 ans. L'éducation primaire dure 6 ans et est sanctionnée par un certificat d'études primaires. Les élèves sont obligés de passer des contrôles réguliers pendant l'année scolaire. Ceux qui échouent se voient obligés de reprendre l'année. Après l'école primaire, vient l'école secondaire comportant le cycle d'orientation et les humanités. Les élèves sont admis dans un cycle d'orientation de 2 ans après leur certificat. Celui-ci est un tronc commun permettant d'approfondir la formation primaire, mais aussi qui ouvre à des choix pour une option précise aux humanités. Ce sont 4 années post cycle d'orientation.

À Bukavu, les écoles les plus connues sont le Collège Alfajiri, le Lycée Wima, le Collège Kitumaini, l'Institut Bwindi, l'École Polytechnique ou Institut Technique Fundi Maendeleo (ITFM), l'Ecole d'APplication Pédagogique (EDAP) de l'Institut Supérieur Pédagogique (ISP), l'Institut d'Ibanda. Toute la province est émaillée d'écoles secondaires. La fin de ce cycle est sanctionnée par les examens d'Etat. Ceux-ci sont organisés à l'échelle nationale et donnent droit à un diplôme d'Etat. Ceux qui réussissent peuvent s'inscrire à l'université ou dans des Instituts supérieurs. Ils dispensent tous un enseignement universitaire. Bukavu compte, l'Université catholique de Bukavu, l'Université Protestante (UEA), l'Université officielle de Bukavu (UOB), l'Institut Supérieur Pédagogique (ISP), l'Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR), l'Institut Supérieur des Techniques Médicales (ISTM) et bien d'autres institutions privées.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bukavu

 

 

TREMBLEMENT DE TERRE A BUKAVU: ce dimanche 03 février 2008